et récoltons joyeusement des algues qui ne poussent techniquement pas dans les zones profondes vu qu’à la base elles ont besoin de lumière… mais cette variété est une variété cultivée par les sirènes ! Donc forcément si ce sont les sirènes qui les cultivent je ne vois pas pourquoi on aurait besoin d’essayer de justifier leur présence à un endroit où elles ne peuvent pas pousser… vous n’êtes pas d’accord ?!

 

Bref :

 

😀