tea party

Page BD dessinée pour tester la mise en couleur « grise » et voir ce que ça rend à l’écran.

Bien sûr, le but est de transférer cette méthode de colo à une BD complète… ça fait des mois que je m’interroge sur le rendu final des pages : couleur, noir et blanc ou gris ? Parce que…

* La couleur c’est le top ! On est facilement dans l’ambiance, on a un large choix dans la palette des couleurs (forcément !). Le problème c’est que ça peut s’avérer très long et fastidieux à mettre en place, il faut choisir les couleurs, l’ambiance, il faut trouver comment rendre les ambiances.

* Le noir et blanc, c’est une solution sympa quand on gère bien le dessin et les aplats de noir. Mais ce n’est pas mon cas… :p

* Les nuances de gris, c’est une solution intermédiaire en les deux précédentes, qui nécessite un investissement en temps moins conséquent que l’utilisation de la couleur mais peut être plus long que le noir et blanc tout « simple ».

Après mûres réflexions… j’ai opté pour le « gris ». La raison est simple, je veux un peu de « relief » dans les pages mais pas y passer trop de temps. Bon je dis ça même si je suis sur ce projet depuis presque deux ans, entre le scénario, le story-board et le début de réalisation des pages… Enfin, une fois terminée, je souhaiterai me l’imprimer sur format A5 pour le plaisir de l’avoir en main. <(^o^)>#

D’ici là, il va falloir que je travaille un peu mieux les nuances mais je ne m’en fait pas, ça viendra avec la pratique.

yeah2Au boulot ! Mo-ti-vée !